Ouvrir les frontières

Naturalisations
Naturalisation de droit des titulaires de la carte de résident, sur simple demande.

Réfugiés et sans-papiers

Ouverture de véritables dispositifs d’accueil des réfugiés, en collaboration avec les ONG humanitaires compétentes et les moyens logistique et humains de l’armée. Fin des instructions à charge de l’OFPRA. Suppression de la liste des pays sûrs. Politique d’aide à l’installation et au logement dans les zones touchées par la désertification rurale.

Mise en place des moyens spécifiques pour les femmes réfugiées victimes de violences sexuelles sur la route dès leur arrivée : traducteurs, soutien psychologique et gynécologique.

Mise en place de moyens spécifiques pour les mineur-es isolé-es : traducteurs, soutien psychologiques, scolarisation.

Régularisation de tous les sans-papiers. Création d’une carte d’arrivant, délivrée sur simple demande, permettant de rechercher un emploi, un logement et d’accéder à des soins.

Droit d’asile pour les victimes de violences conjugales, de crimes d’honneur, de mariages forcés, de mutilations génitales féminines, et pour les personnes des communautés LGBT.

Droit de vote et d’éligibilité pour les étrangers sur simple condition de résidence, à l’ensemble des niveaux électifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *